Série 04 – Le bateau derrière la porte

Ce diaporama nécessite JavaScript.

LE BATEAU DERRIERE LA PORTE, une bannière de Guy Schibler et Véronique Déthiollaz

C’est une image pour un lieu où l’art est imprévu, échappe à ses écrins. Où le regard est de passage.

Eviter la décoration, l’esbroufe graphique ; donner du sens.

Pas de solennité. Rester dans le fluide : que l’espace fasse des vagues. Dissoudre la rigidité d’un symbole de pouvoir – la bannière – dans le mouvement du vent. Mettre de l’horizontal dans le vertical, de l’humilité dans la grandiloquence, du multiple dans l’un.

Evoquer un débarquement fondateur, à forte charge mythique, par les débarquements plus modestes, réguliers, pluriquotidiens, des Mouettes genevoises. C’est sur les flancs de celles-ci que les couleurs du canton sont les plus allègres et les plus chaleureuses.