Série 03 – Entrebâillements

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une pièce de 150 x 30 cm inspirée par l’estampe japonaise.

Les estampes piliers « hashira-e » au format vertical permettaient aux artistes de saisir leur sujet dans un moment d’intimité, comme s’il était vu dans l’entrebâillement d’une porte coulissante. Grâce à ce format, ils ont créé des compositions qui permettaient d’assouvir le besoin de voyeurisme de leur clientèle. [sur un cartel de l’exposition «La beauté de l’instant – Les femmes dans l’estampe japonaise», Musée Rietberg, Zurich, 2012]