Série 09 – Le premier pas

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Toujours la ligne, horizontale, au bas de l’image.

La ligne, c’est ce que je vais franchir au prochain pas, tellement « presque-déjà-là » qu’on peut l’appeler le présent. Comme la ligne de départ d’une course, mais à chaque instant repoussée, passage toujours inaugural vers le reste de ma vie.

La ligne est temporelle, sans cesse devant, à peine devant, comme sur l’écran d’un jeu vidéo qui représenterait la suite… Tout futur est fiction. Plus loin que la ligne on imagine, on ne voit pas très bien : ce sont des possibles, des lignes de vie hypothétiques, plus ou moins rectilignes, avec des fissures ou des couleurs incertaines, ce que le futur antérieur de nos craintes anticipe comme des cicatrices à venir, ce que le futur antérieur de nos désirs anticipe comme des marques de joie à venir.

 Tempelhof, Berlin. Cette piste d’aérodrome désaffecté dessine des parcours envisageables ; c’est aussi une peau de vie avec ses rides en devenir, un tissage dont la trame est faite de tous les présents successifs.